Le nettoyage des supports délicats

Forte d’une expérience évolutive dans le domaine du nettoyage des façades, alliée à une parfaite connaissance des matériaux, THOMANN-HANRY® ouvre une nouvelle division pour le nettoyage des supports délicats.

Le Gommage® à la poudre végétale.

La technique de nettoyage par Gommage® THOMANN-HANRY® est basée sur le même principe : par projection, que la poudre soit d’origine minérale ou végétale.

Le Gommage® THOMANN-HANRY® permet le nettoyage des supports délicats tels que :

  • Polychromes
  • Fresques
  • Dorures
  • Supports plâtre
  • Bois
  • Marbre

Le gommage des façades (® marque déposée THOMANN-HANRY) est une technique consistant à projeter une poudre microfine sur la surface à nettoyer, de telle sorte qu’il n’y ait ni impact ni percussion, mais que la poudre agisse par frottements successifs à la manière d’une gomme. Cette technique est généralement mise en œuvre à partir d’une cabine mobile antipoussière, portée ou suspendue, plaquée contre la façade.

Le nettoyage :

  • sans eau,
  • sans poussières,
  • sans abrasion,
  • d’une exécution rapide,
  • de grande précision.

Avec :

  • une mise en œuvre rapide,
  • l’assurance d’une grande sécurité,
  • une adaptation possible dans n’importe quel cas.

Le procédé breveté de Gommage THOMANN-HANRY®: une technique qui répond aux exigences actuelles tant par le respect des matériaux que par la non pollution de l’environnement.

Le matériau reste sec durant toute l’opération de nettoyage.

L’eau est uniquement utilisée dans la cabine-ventouse lors de la récupération des poussières.

Sans Produit chimique :

N’utilisant pas d’eau pour le nettoyage, il n’y a donc pas possibilité d’additionner des produits chimiques, notamment des détergents.

Les poudres spécifiques au brevet, sont passées au four lors de leurs fabrications, donc stabilisées.

La composition de ces poudres est chimiquement neutre et assure ainsi la non pollution de l’environnement.

Sans Poussière :

Lors du nettoyage, la projection des poudres génère de la poussière ; celle-ci est récupérée par aspiration, et mouillée grâce aux filtres à eau situés à l’intérieur de la cabine-ventouse.

Sans abrasion :

Très fine, les poudres utilisées sont choisies en fonction du matériau à nettoyer, respectant ainsi les surfaces les plus délicates.

Sans échafaudage :

Ce procédé est mis en œuvre à partir d’un camion-élévateur ; celui-ci équipé d’un bras télescopique orientable dans tous les sens, supporte la cabine-ventouse, qui, grâce à sa très grande mobilité, permet une exécution rapide des travaux.

Le repli du bras hydraulique pour la nuit assure la sécurité des occupants.

L’eau sous forme d’eau froide, d’eau chaude ou de vapeur, projetée sous faible ou forte pression, avec des détergents, des produits lessiviels ou acides, est néfaste pour la pierre.

L’eau provoque la dilution des crasses de surface qui pénètrent alors dans la pierre et la tache en profondeur.

Des sels nocifs jusque là stabilisés à sec dans la pierre se retrouvent réactivés provoquant la maladie de la pierre.

Les dépôts sulfureux dûs aux pollutions diverses, sont dissous dans l’eau et deviennent un acide sulfurique dilué. Cet acide sulfurique agit sur le carbonate de calcium (qu’est la pierre) pour le transformer en sulfate de calcium (base de plâtre) qui est farineux, délité et pulvérulant.

La pierre perd ainsi ses caractéristiques mécaniques compromettant la pérennité du patrimoine.

Mise en œuvre

Aux avantages du procédé s’ajoutent ceux de la mise en œuvre :

  • Les recherches menées par THOMANN-HANRY® sur les poussières provoquées par le „gommage”® o­nt abouti à la mise au point d’une „cabine-ventouse”®.
  • La „cabine-ventouse”®, supportée par le bras télescopique d’un camion élévateur, comporte une plateforme sur laquelle prend place l’opérateur, et de puissants aspirateurs qui captent la poussière engendrée par le „gommage”®.

    Cette poussière est récupérée par aspiration et humidifiée aussitôt grâce à des filtres à eau. L’importante dépression créée par les aspirateurs plaque la cabine contre la façade et aspire en même temps l’air extérieur par des interstices laissés libres.

    L’opérateur travaille ainsi dans des conditions d’hygiène idéales selon les normes en vigueur.

    Cette innovation garantit aux occupants l’absence de nuisance et assure la protection de l’environnement.

  • Le bras télescopique, très mobile, orientable dans tous les sens, peut atteindre 42 mètres de hauteur, ce qui couvre pratiquement tous les cas d’utilisations. Cependant, si la façade dépasse cette hauteur, l’application du procédé reste possible par la suspension de la „cabine-ventouse”®.

Avantages

Outre l’intérêt du nettoyage par „gommage”® (sans eau, sans produit chimique, sans abrasion) lié directement à l’utilisation de poudres très fines, le procédé breveté THOMANN-HANRY® présente les avantages suivants :

  • Absence d’échafaudage et de bâche : l’utilisation du camion-élévateur supprime le temps de montage et de démontage d’un échafaudage et de ses protections.
  • Rapidité d’exécution : la grande mobilité de la „cabine-ventouse”® autorise une progression très rapide, de l’ordre de dix mètres linéaires par jour pour un immeuble de six étages. Cette rapidité d’exécution a encore l’avantage de limiter la gêne pendant les travaux.
  • Sécurité : le repli du bras hydraulique pendant la nuit et la suppression de la possibilité d’escalade (cas d’un échafaudage), assurent aux riverains une sécurité totale pendant la nuit. Point particulièrement apprécié des banques et des hôtels.